Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cap Retraite répond aux questions sur le laitage et les personnes âgées

Une alimentation équilibrée et saine permet de préserver la forme et de garder le « capital santé » durant la période active d’une personne. Mais à la retraite, il est important de veiller aux apports alimentaires du fait que la retraite est synonyme d’inactivité. Les produits laitiers ont leur place dans le quotidien des personnes âgées selon Cap Retraite (Voir ses prestations sur ce lien). Cependant, il conseille vivement de prendre en compte le type à consommer.

Cap retraite : les laitages importants après 60 ans

Varier le goût et les plaisirs est le meilleur antidote pour lutter contre l’ennui gustatif ! Les produits dérivés peuvent stimuler l’appétit avec des goûts diversifiés. Les mousses au chocolat, la crème à la vanille, les yaourts aromatisés, les fromages sont idéals pour les sexagénaires.

Ces divers produits sont simples à déguster malgré une éventuelle difficulté masticatoire. Il est  vivement conseillé d’enrichir la préparation culinaire avec du lait en poudre si la personne a tendance à ne  pas avoir d’appétit.

La combinaison de potage avec du lait (en poudre ou liquide) ou de la crème est un aliment complet pour les adultes qui ne sont plus actifs. Entre autres, cette boisson est généralement composée de 90% d’eau permettant de contribuer à l’apport hydrique.

Les personnes âgées doivent bénéficier des apports en calcium, soit plus de 1000 mg par jour, pour maintenir une bonne ossature et pour le bon fonctionnement de son métabolisme. Ils doivent donc consommer 4 différents produits par jour pour couvrir les besoins : la boisson sans transformation ou fermentée, les fromages et les yaourts, commente Cap Retraite sur Twitter.

Des effets néfastes pour les séniors ?

Les spécialistes leur recommandent de favoriser cette boisson durant le repas mais faut connaitre aussi les effets néfastes sur leur santé selon une étude récente.

Les experts de santé conseillent vivement aux séniors d’en boire pour protéger leur ossature puisqu’ils sont les premiers à être victimes de l’ostéoporose.

L’étude a opté pour deux groupes distincts pour sa réalisation. Le premier est généralement composé de plus de 40 000 hommes dont l’âge était compris entre 45 et 79 ans. Le deuxième regroupe principalement plus de 59 000 femmes comprises entre 39 et 74 ans.

Les spécialistes ont constaté que le groupe de femmes buvant plus de 3 verres par jour ont 90% de risque de décès et 60% de risque de fracture de la hanche après les interrogations sur leur alimentation et leur mode de vie.

La relation de consommation avec le risque de décès a également été établie chez les hommes mais avec des constats moins importants. Par contre, le lien avec la fracture n’est pas constaté.

Le taux de mortalité et celui de la fracture sont faibles pour le groupe de femmes qui consomment plus de produits dérivés (yaourt, fromages, et.) par rapport à ceux qui n’ont consommé que la boisson non transformée. Cependant, cette étude a besoin d’être approfondie afin de confirmer les résultats.

Selon Cap Retraite, site de référence pour les personnes âgées, les produits laitiers ont une place importante au menu comme toutes les autres nourritures, mais il faut les équilibrer avec différents aliments. 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :