Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Question à Cap Retraite : Quelle hygiène alimentaire pour nos séniors ?

L’alimentation des personnes âgées agit sur leur état de santé. Une hygiène alimentaire saine est un gage de bonne santé.

Certains aliments contribuent de façon indispensable à leur bonne santé : les fruits et légumes au moins 5 fois par jour, les produits laitiers au moins 3 fois par jour, les féculents à chaque repas. Les matières grasses et les produits sucrés sont par contre à limiter et l’eau en abondance.

En maison de retraite, les cuisiniers doivent adapter les menus et les textures en fonction des handicaps, des goûts et des habitudes de chaque senior.

À ce propos, l’interview de Cap Retraite est visible.

Une alimentation de qualité dans les maisons de retraite avec Cap Retraite

L’alimentation est en effet primordial pour les seniors, car bien manger permet de bien vieillir. Les maisons de retraite s’occupent de servir des repas variés et de qualité aux personnes dépendantes.

Un bon apport nutritionnel fait intervenir les différents groupes d’aliments.

Voici les aliments nécessaires à une bonne alimentation conseillés par Cap Retraite :

•    Les produits laitiers : ils permettent de réduire la fragilité osseuse et les fractures du col du fémur par des apports en calcium
•    Les protéines : elles sont contenues principalement dans la viande, les œufs et le poisson, elles sont essentielles au maintien d’une masse musculaire convenable, ce qui permet de tonifier la personne âgée
•    Les acides gras : ils permettent de préserver les fonctions cognitives. Ils sont contenus dans les huiles et les aliments riches en oméga 3

Les causes et les risques de la malnutrition

Une mauvaise alimentation en maison de Cap retraite peut causer des troubles de santé chez les résidents, c’est pourquoi il est important de bien faire attention à l’hygiène alimentaire.

Un faible apport calorique peut provoquer une fatigue ou des vertiges, ce qui peut conduire à des risques de chute.

Cap Retraite (cliquez ici) prévient qu’une alimentation déséquilibrée ou trop grasse facilite l’augmentation du taux de cholestérol et l’accès au diabète. La déshydratation cause aussi des maladies rénales.

Des solutions de prévention de dénutrition existent cependant, explique Cap Retraite :

•    Les services de restauration doivent suivre des formations particulières sur les spécificités de l’alimentation en maison de retraite (textures, équilibre des aliments, etc.)
•    Les services de soins dentaires des seniors doivent améliorer leur prestation pour leur permettre de mieux mastiquer les aliments et supporter plus les fruits frais, les viandes et le pain

Les changements sensoriels et physiologiques influencent également la nutrition des seniors, ils sont responsables du manque d’appétit qui entraine la dénutrition de la victime par la perte ou la diminution de l’audition, de l’odorat (choix alimentaire guidé par la senteur des repas) et du goût (les papilles gustatives se dilatent et les aliments deviennent amers ou aigres).

Les dépenses énergétiques changent selon l’âge, car quand l’âge avance on ne pratique plus d’activité physique régulière, ce qui contribue à diminuer les besoins en calorie (risque de manque de vitamine).

La perte des dents contribue également à menacer la nutrition et la diversification des aliments, car le concerné éprouve des difficultés à mâcher des aliments durs ou collants.

Les personnes âgées évitent de consommer certains aliments sains comme les fruits et légumes à cause d’une possible gastrite chronique, d’une constipation, d’un ballonnement et autres soucis gastro-intestinaux.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :