Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cap Retraite : Qui sommes nous ?

Les troubles séniles de santé (maladie de Parkinson, AVC, Alzheimer, arthrose et ostéoporose) réduisent souvent l’autonomie des victimes.

Le vieillissement se manifeste ainsi avec l’arrivée de certains troubles neuropsychiatriques avec des états de dépression ou de démence, de pathologies cardiovasculaires comme l’hypertension artérielle ou l’insuffisance cardiaque, etc.), d’ostéo-articulaires (qui touchent les os, les ligaments et le liquide synovial) et de pathologies gastro entérologiques  dont l’incontinence, les brûlures et les douleurs d’estomac.

Ces maux impactent leur vie de manière significative. Elles sont soignées lorsqu’elles sont diagnostiquées, mais dans le cas contraire un traitement est généralement prescrit pour soulager les douleurs.

Les syndromes gériatriques : troubles de la marche, chutes, fractures du col du fémur, dénutrition, etc. ne sont pas non plus en marge lors de la prise d’âge.

Les maladies liées au vieillissement avec Cap Retraite

De nombreuses pathologies naissent avec l’âge et contribuent à impacter l’autonomie des personnes âgées, dont quelques unes citées ici par Cap Retraite.

Le Parkinson (pathologie neuro-dégénérative chronique) est la plus courante après l’Alzheimer.

Il se caractérise par des troubles de mouvements causés par la perte de cellules neuronales d’une partie du cerveau responsables de la production de dopamine qui contrôle les mouvements par message entre les cellules du cerveau.

Les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) touchent ¾ des personnes âgées de plus de 65 ans et laissent des séquelles ou handicaps.

L’arthrose (maladie des articulations) et l’ostéoporose (celle des os) sont des pathologies combinées (ostéoarthrite) qui se caractérisent par des douleurs et des difficultés à bien utiliser ses membres.

Les syndromes gériatriques (trouble de la marche, chutes, fractures du col du fémur, etc.) entrainent la perte de l’autonomie suivie de conséquences sur la santé générale du senior.

Les troubles de la continence (perte involontaire d’urine) touchent 40% des hommes et 28% des femmes de plus de 70 ans et la dénutrition est également une affection liée à l’âge souligne Cap Retraite.

L’Alzheimer (maladie neuro-dégénérative) provoque une destruction des cellules nerveuses et une baisse des fonctions cognitives du sénior. Il apparait à l’âge de 65 ans avec 65% de cas de démence. 1 homme sur 8 et 1 femme sur 4 sont touchées.

Les infections pulmonaires se manifestent lorsque l’appareil broncho-pulmonaire est contaminé par des champignons de façon virale. Elles peuvent entrainer des broncho-pneumopathies, des insuffisances respiratoires ou des embolies pulmonaires.

Les pathologies endocriniennes provoquent l’hydratation, le diabète, des troubles du rythme cardiaque et des risques de pathologie de la thyroïde : une augmentation ou une diminution de la production des hormones thyroïdiennes entraine des problèmes dans la respiration, dans le système nerveux et dans les fonctions cardiaques.

Le glaucome pigmentaire est une forme particulière de la myopie qui survient lorsque le pigment de la surface de l’iris bouche l’évacuation, ce qui augmente la pression oculaire.

D’autres affections surviennent lors de la vieillesse comme la démence de Wernicke qui se manifeste par des troubles psychiques (confusion, déséquilibre, désorientation, etc.) dus à un manque de magnésium, les Kystes rénaux qui provoquent des douleurs, de la fièvre et une faible poche urinaire.

Les maladies hématologiques ou cancérologiques se caractérisent également par des anémies, des cancers, des syndromes inflammatoires ou des hémopathies malignes.

Posez vos questions à Cap retraite ici.

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :