Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cap retraite et les risques d'alcool pour les séniors

La conduite automobile est une importante cause d’accidents de la route avec 52% de morts et 49% de blessés chez les seniors.

Le vieillissement s’accompagne souvent de perte de moyens. Conduire au delà de 60 ans nécessite ainsi de très bonnes aptitudes physiologiques et cognitives. Les capacités diminuent progressivement avec l’âge, la vue et l’audition baissent, les mouvements sont moins souples et rapides à cause des rhumatismes par exemple, les médicaments diminuent la vigilance et la coordination des membres.

Pour plus de précision, retrouvez Cap Retraite.

Conseils pour les seniors avec Cap Retraite

Certains ainés pas très avancés en âge peuvent encore prendre le volant, d’autres par contre doivent avoir l’avis d’un médecin.

Voici les conseils de Cap Retraite sur la conduite des seniors :

•    Remettez-vous à niveau : suivez des leçons de conduite avec un moniteur d’auto-école pour se rappeler les quelques notions et réflexes oubliés ou un stage de remise à niveau des connaissances pour se sentir à l’aise au volant
•    Faites votre bilan personnel : soyez objectifs et évaluez vos propres capacités (mobilité, vision, audition, attention, vigilance, etc.)
•    Tenez compte de votre entourage : pensées et comportements montrant des inquiétudes sont des signaux d’alerte à prendre en compte. Demandez également l’avis d’un médecin si vous hésitez à prendre le volant
•    Adressez-vous à la commission médicale des permis de conduire : elle est composée de 2 médecins généralistes, qui ont pour rôle de vérifier le maintien du permis de conduire. En cas d’handicap ou de maladies graves, adresse vous à cette commission qui peut prendre des mesures comme l’usage d’un véhicule spécialement aménagé ou une limitation de la conduite de jour ou de nuit en fonction de la capacité visuelle
•    Arrêtez progressivement de conduire : diminuez les longs trajets, privilégiez les transports en commun et limitez les déplacements aux endroits familiers

Il est nécessaire de se surveiller et de faire régulièrement le point avec son médecin pour éviter tout risque d’accident routier.

Les seniors au volant

Cap Retraite explique qu’on devient de plus en plus fragile avec l’âge. Les fonctions cognitives sont affectées et l’autonomie est remise en question.

Une baisse de la vue et de l’audition, des raideurs articulaires, des consommations importantes de médicaments qui provoquent des risques somnolences et un temps de réaction bien lent rendent la conduite moins sécurisante.

Le médecin du senior doit donc interpeller son patient pour une vérification de l’aptitude médicale à la conduite.

L’association Brain up (avec l’apport financier des collectivités locales) permet en outre de stimuler les fonctions cognitives du cerveau grâce à un programme « sérénité au volant » qui aide les personnes du 3e âge à savoir gérer une situation de stress au volant, à entrainer leur capacité physique pour améliorer leur conduite, etc.

Les systèmes d’assistance à la conduite  aident également les conducteurs seniors à limiter les taux d’accidents de la route. Ils sont disponibles dans certains modèles de voiture.

Cap Retraite en dit davantage sur son site et Cap Retraite sur facebook

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :